Pathologies médicales

  Tenosynovite de De Quervain   icone adobe
 
logo infos patients

Définition
La ténosynovite sténosante du 1er compartiment des tendons extenseurs, également appelée « Ténosynovite de de Quervain », décrite par ce chirurgien Suisse, correspond à l’inflammation des tendons à la base du pouce, en regard du poignet. Ces tendons, qui passent dans un tunnel ostéo-fi breux, coulissent dans ce tunnel. En cas d’inflammation, les mouvements du pouce et du poignet sont douloureux. Le serrage du poing, le maintien d’un objet, le port de charges et la conduite sont les mouvements qui sont le plus douloureux dans cette pathologie.

Quelles sont les causes ?
Cette tendinite est causée par une irritation des tendons à la base du pouce. Généralement, elle s’inscrit dans une modification des activités, ou dans le cadre de gestes répétés du poignet et du pouce. Les jeunes mamans sont tout spécialement exposées à cette tendinite, le port d’un jeune enfant positionnant la main et le pouce en extension maintenue, et les fl uctuations hormonales associées à la grossesse et au post-partum étant un facteur prédisposant. Une fracture du poignet peut également exposer le patient à une ténosynovite de de Quervain, en raison du frottement des tendons sur le foyer de fracture.

Signes et symptômes
La douleur au niveau du bord externe du poignet, à la base du pouce, est le principal symptôme. La douleur peut apparaître progressivement ou brutalement, localisée au niveau du 1er compartiment des tendons extenseurs. Cette douleur peut irradier vers le pouce et vers l’avant-bras. La mobilisation du pouce et du poignet augmentent cette douleur, spécialement lors du serrage du poing ou dans les eff orts de serrage. On peut retrouver une tuméfaction en regard de la douleur, qui peut être infl ammatoire lors des poussées douloureuses. Occasionnellement, il peut exister un crépitement lors des mouvements du pouce. Les mouvements utilisant la pince pouce-index sont douloureux. L’irritation du nerf cheminant sur la gaine des tendons peut engendrer des sensations de fourmillement sur la partie dorsale du pouce et de l’index.

Diagnostic
L’empâtement douloureux en regard du bord externe du poignet, à la base du pouce, est fortement évocateur. Le médecin demande généralement au patient de serrer le poing en plaçant le pouce à l’intérieur, et d’incliner le poignet vers le petit doigt. Cette manoeuvre, lorsqu’elle reproduit la douleur, est typique de cette ténosynovite de deQuervain.

Traitement
L’objectif du traitement est d’obtenir la disparition des douleurs, causées par l’infl ammation. Votre médecin peut vous recommander de mettre le pouce et le poignet au repos, dans une orthèse. Un traitement antalgique et antiinflammatoire peut permettre d’améliorer la situation. Il est possible de réaliser une infi ltration de dérivés corticoïdes pour soulager la douleur. Il faut également rechercher les facteurs favorisants la réapparition des douleurs, pour les supprimer (activités répétitives, sport, …).
Lorsque les symptômes sont sévères ou en l’absence d’amélioration, il est licite de proposer une intervention chirurgicale. Le but est d’ouvrir le compartiment des tendons extenseurs, pour supprimer le conflit entre la gaine fibreuse et les tendons inflammatoires, afin de briser le cercle vicieux « espace réduit – conflit – inflammation ». La main peut être réutilisée normalement en quelques semaines, une fois laforce récupérée.

Votre chirurgien de la main vous conseillera sur le meilleur traitement adapté à votre cas.



  Pathologies médicales
  Appareillage, Rééducation
  Prévention des accidents